Votre texte sur M.O. Soumettez une idée ou texte original sans faire un sou. Plus.

Étude: BP produirait assez de bullshit pour colmater la brèche

Selon une étude indépendante réalisée la semaine dernière, la pétrolière BP produirait assez de bullshit pour colmater les brèches responsables de la marée noire dans le golfe du Mexique. Ces dernières révélations amènent une nouvelle lueur d’espoir de mettre un terme à la plus grave marée noire jamais survenue aux États-Unis.

La solution de BP passe par la bullshit

La solution de BP passe par la bullshit

« Historiquement, BP a toujours été un leader dans la production mondiale de pétrole, mais est aussi une source intarissable de bullshit, que ce soit lorsqu’ils nous expliquent les hausses de prix à la pompe, les effets environnementaux de l’exploitation des sables bitumineux, ou les efforts entrepris pour remédier aux gros criss de désastres dont ils sont responsables », explique Jean-David Wahlberg, de l’Université du Dakota. « En fait, leur production de bullshit est amplement suffisante pour leur permettre de colmater les brèches principales responsables de la marée noire », ajoute t-il, preuves et graphiques à l’appui.

La production de bullshit de la part de BP est en progression constante depuis quelques semaines, notamment grâce à certaines campagnes de relations publiques visant à expliquer leur intérêt pour le bien-être de la planète et de ses habitants. « La production de bullshit de la part de BP est tout à fait admirable. Voilà une compagnie partie de rien et qui est devenue, avec les décennies, un modèle à suivre en termes de productivité et d’efficacité dans la conception, production et mise en marché de grosse criss de bullshit sale. Sans aucun doute, si quelqu’un est capable de boucher cette fuite avec de la bullshit de première qualité, c’est bien BP », déclare avec enthousiasme Wahlberg.

Appelés à commenter, les porte-parole de BP ont mentionné que l’idée était intéressante, et qu’ils feraient tout en leur pouvoir afin d’en venir à une solution rapide pour parer au désastre écologique.

Commentaires

commentaire(s)

10 commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *